Problématiques

• L’hypersensibilité.
• Le perfectionnisme.
• Le manque de confiance en soi dû à une mauvaise estime de soi (l'auto-critique est la règle).
• Le manque de résistance à la frustration.
• L’imagination débordante, la créativité, la pensée divergente.
• L’inhibition intellectuelle, la procrastination (tendance à différer, à remettre au lendemain).
• L’altruisme, l’idéalisme, la volonté de vouloir changer le monde, l’intolérance à l’injustice couplés à une hyper lucidité douloureuse
• L’obsession du contrôle, le besoin de lâcher-prise.
• Les comportements à risque.
• L’ennui (en classe, au travail, en société etc.) la paresse ou le manque d’intérêt.
• Les fréquents changements d’activités, l’instabilité.
• Des troubles associés possibles : troubles de l’apprentissage, trouble de l’attention (déficit et/ou hyperactivité), troubles « dys » (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie, etc.). 

Manifestations de l’hypersensibilité/hyperémotivité :
• hyperréactivité à des stimuli qui ne font pas réagir la majorité des gens
• débordement émotionnel face à des situations génératrices d’émotion 
• inadaptation entre la qualité,  l’intensité, la fréquence, ou la durée de l’émotion, et la situation qui la génère
• tendance à amplifier les ressentis
• tendance à mémoriser avec beaucoup d’acuité son propre vécu
• tendance à détailler ses propres expériences
• capacité à rire, pleurer, être anxieux avec une fréquence plus élevée que la moyenne
• impulsivité
• tendance à être perturbé par toute difficulté ou dysfonctionnement imprévus
• difficulté face à l’inconnu
• hypervigilance
• tendance à l’introspection, à la rumination
• parfois attaques de panique

Ce travail s'adresse à ceux qui ne peuvent pas faire autrement que voir, ceux qui ont "les yeux sans paupières..."

Si la surefficience n'est pas détectée et que l'individu ne bénéficie pas d'un entourage familial et éducatif adapté, le potentiel restera sous utilisé, ce qui va poser des difficultés dans la construction de la personnalité.

L’adulte surefficient à toutefois une grande capacité de rebondir qui peut lui permettre de réussir, de vivre et de se développer en dépit des difficultés. Mais ceci a un coût élevé en énergie psychique et, sans aide, une partie du potentiel sera gâchée. L’énergie se trouve coincée à l’intérieur du sujet et peut se retourner contre lui. Des symptômes peuvent ainsi apparaître tels l'anxiété, des troubles de type obsessionnels (pensées obsédantes). Il y a également risque de dépression et de tomber dans des conduites addictives (produits ou comportements) car rien d'autre ne parvient à "vider" la tête...